Queen Mary 2
Southhampton, Grande-Bretagne

Description
Type Navire
Project Nouvelle construction
Execution 2002-2004
Project amount ca. 870.000.000 €
Area 10.000 m²
Architecte Stephen Payne
Owner
/ Investor
Cunard Line Ltd.

Voyages de luxe des superlatifs sur l’Atlantique


Le RMS « Queen Mary 2 », aussi appelé « QM2 », est le navire amiral de la compagnie de navigation britannique Cunard Line, une filiale du groupe américain Carnival. Le 8 Janvier 2004, à peine deux ans après la pose de la quille, le « Queen Mary 2 » a été baptisé par sa majesté la Reine Elizabeth II. Le « QM2 » fait partie des navires contemporains les plus célèbres et compte parmi les fameux paquebots transatlantique dans la tradition des grands bateaux à vapeur.

C’est aujourd’hui l’un des plus grands, des plus luxueux et, avec un coût de plus de 800 millions d’euros, des plus chers paquebots du monde. Les 1.310 cabines réparties sur 13 ponts peuvent accueillir jusqu’à 3.090 passagers encadrés par un personnel comptant 1.253 personnes.

Depuis le 27 Novembre 2008, après la mise hors service du paquebot « Queen Elizabeth 2 » qui faisait lui-aussi partie de la compagnie Cunard Line, le « Queen Mary 2 » est le dernier paquebot transatlantique assurant la ligne régulière Europe-Amérique du Nord.

Le « QM2 » est plus long avec presque 50 m supplémentaires et plus rapide avec 4 km/h de plus que le « Queen Elizabeth 2 » datant de 1968 qui, jusque-alors, était le paquebot le plus long du monde.

La propulsion est assurée par les robinets d’équilibrage « Hydrocontrol VFR » avec rafraîchissement à l’eau de mer

L’énergie électrique qui alimente le paquebot et les nouveaux moteurs électriques est produite grâce à quatre moteurs diesel et deux turbines à gaz qui sont rafraîchis à l’eau de mer. L’équilibrage hydraulique de l’installation de rafraîchissement est effectué à l’aide des robinets d’équilibrage Oventrop « Hydrocontrol VFR » assurant ainsi un fonctionnement optimal des moteurs électriques. Les robinets d’équilibrage en bronze sont spécialement conçus pour l’eau de mer froide (38 °C au maximum).

Sa résistance à l’eau de mer et le placement de ses éléments fonctionnels sur un même plan ont été les caractéristiques déterminantes pour la sélection du robinet « Hydrocontrol VFR ». Oventrop pouvait donc s’inscrire dans la liste des fournisseurs allemands de ce géant des mers.


Location