Parlement de la Hongrie
Budapest, Hongrie

Description
Type Bâtiment public
Project Nouvelle construction
Execution 1885-1904
Architecte Imre Steindl


Palais du Parlement

Le centre de la Hongrie

Budapest, la capitale de la Hongrie, est séparé en deux parties par le Danube. L’attrait de la ville réside dans le contraste entre le quartier vallonné de Buda et le quartier plat de Pest. Le Pont des Chaînes du 19ième siècle compte parmi les ouvrages qui relient les deux quartiers.

Le « Palais du Parlement » sur les rives du Danube est le siège du Parlement hongrois et, en même temps, le symbole de la ville. En 1987, le bâtiment a été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO et compte en cela, non seulement parmi les bâtiments les plus imposants de la ville, mais aussi du monde.

L'impressionnant intérieur du bâtiment néo-gothique a été aménagé de 1885 à 1904 sur le modèle des Maisons du Parlement à Londres. La surveillance des travaux a été confiée à l’architecte hongrois, Imre Steindl, qui a perdu la vue alors que son chef-d’œuvre était en voie d’achèvement.

Avec 268 m de façade et 123 m de hauteur, le Parlement est le deuxième plus grand bâtiment de la capitale hongroise après le Palais du Château. 40 millions de pierres, dont un demi-million de pierres semi-précieuses, ont été insérées dans la façade néo-gothique du Parlement. Ses 365 tourelles et nombreux pignons donne une allure reconnaissable au Parlement qui, miraculeusement, n’ pas été endommagé pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Tout comme la basilique Saint Étienne, la coupole du Parlement et ses 96 m de hauteur, fait des deux résidences du pouvoir temporel et spirituel les plus hauts bâtiments de Budapest. Le Parlement est accessible par 27 différentes entrées. Entre autres, 40 kilogrammes d’or ont été utilisés pour la décoration intérieure classique des 29 cages d’escalier et 691 pièces. Des fresques et peintures murales artistiques racontent l’histoire de la Hongrie et le plus grand tapis noué d’Europe, de 7 sur 21 mètres, se trouve trouvé dans un vestibule de la salle de réunion. L’un des insignes impériaux les plus importants, la Couronne de Saint-Étienne, est conservée dans l’imposante salle de la coupole. La Couronne remonte au roi Étienne I, le premier roi chrétien de la Hongrie.

Des solutions techniques ingénieuses étudiées dès le départ

Tout en sachant que les membres du Parlement souffriraient de la chaleur estivale, avec des températures moyennes de 28 °C en juillet-août, l’architecte du Parlement avait mis en pratique une idée ingénieuse : récupérer l’air frai émis par la fontaine pour rafraîchir le bâtiment. Des ouvertures cachées sous deux fontaines devant le bâtiment menaient vers un système de tunnel, qui transportait de l’air frais dans tout le bâtiment. Aujourd’hui, quelques ouvertures sont encore utilisées mais le bâtiment est rafraîchi de manière plus efficace – à l’aide de la glace.

À la fin du siècle dernier, pendant une des nombreuses mesures de rénovation, l’installation sanitaire du Parlement s’est vue attribuer une protection anti-légionnelle, ce qui représentait un défi technique pas facile à relever dans un bâtiment de plus de 100 ans. En l’équipant de robinets d’équilibrage Oventrop « Aquastrom C et T plus », l’installation pu être soumise à une désinfection thermique.

Afin de garantir une désinfection thermique efficace, la température de l’E.C.S. circulant dans la tuyauterie doit atteindre 70 °C au minimum. En ouvrant les points de puisage d’E.C.S., la tuyauterie et la robinetterie sont à la fois rincées, soumises à une désinfection thermique et les éventuelles légionnelles sont supprimées. En service normal, en soumettant le bouclage d’E.C.S. à un équilibrage hydraulique, des température¬¬s assez élevées permettent de prévenir la formation de germes dans la tuyauterie d’E.C.S.

Les robinets d’équilibrage en bronze « Aquastrom C » sont utilisés dans des conduites de bouclage d’E.C.S. avec une plage de température de -20 °C à + 150 °C et permettent l’équilibrage hydrauliques des conduites entre elles. L’équilibrage se fait à l’aide d’un préréglage qui peut être reproduit à volonté. Toutes les valeurs intermédiaires sont à réglage progressif.

Autres avantages en un coup d’œil :
– les éléments fonctionnels montés sur un même plan facilitent l’installation et l’utilisation
– un seul robinet répondant à cinq fonctions : préréglage, fermeture, remplissage, vidange, mesure
– préréglage progressif
– contrôle précis de la perte de charge et du débit à l’aide de prises de pression (disponibles en accessoire)
– robinet de vidange pour raccordement d’un tuyau, bouchon, robinet de vidange et de remplissage à tournant sphérique et prise de pression avec joint torique en direction du corps de robinet (étanchéité supplémentaire inutile)
– avec isolation
– certifications : DVGW, SVGW/SSIGE, KIWA, ACS, VA et WaterMark

Location